Mon sac besace

Je ne sais pas comment font les autres, mais moi, je ne peux plus utiliser de sac à anses avec un enfant en bas-âge. Ça tombe tout le temps (une fois sur deux sur le bébé…), ça ne tient pas bien sur l’épaule avec l’écharpe de portage et je ne parle même pas de chercher quelque chose dedans (au hasard, le portefeuille) avec un bébé dans les bras.

Bref, il me fallait un sac besace, assez grand pour trimbaler tout mon petit bazar et que je pourrais porter en bandoulière. Ni une, ni deux, me voilà en train de couper les pièces nécessaires et de réunir tout le matériel :

  • tissu extérieur : velours taupe
  • tissu intérieur : coton marron à motifs bleu pétrole déjà utilisé ICI et LA
  • de la vlieseline pour doubler le sac et lui donner un peu plus de rigidité
  • une fermeture éclair de 10 cm bleu clair
  • une paire de fermetures pour sac
  • des attaches pour la bandoulière et des mousquetons

WP_20141001_15_16_14_Pro

Comme j’ai récemment fait l’acquisition d’une surjeteuse (enfin !!), j’ai surfilé ensemble les pièces de velours et la vlieseline et le coton seul (excès de zèle sauf pour le coton qui s’effiloche 🙂 ). Au final, j’ai deux fonds, quatre devants (deux devants + deux devants pour faire des poches), deux dos avec rabas,  et une bandoulière.

WP_20141007_12_09_15_Pro

Ensuite, confection de la poche intérieure et pose de la fermeture éclair.

WP_20141008_14_41_13_Pro

Puis pose du biais (biais maison fait avec le même tissu que pour l’intérieur) sur les pièces (intérieur + extérieur) : le haut du devant, le haut des poches avant et pourtour du rabat suivi de la couture des poches avant sur le devant.

WP_20141007_12_09_39_ProWP_20141007_12_25_54_Pro

Assemblage du devant (+ poches) avec le fond puis avec le dos et rabat.

WP_20141007_12_36_32_Pro

c’est là que j’ai fait une « boulette » : j’ai oublié de poser les fermetures du sac sur le devant des poches avant l’assemblage avec le fond… 😦 . Couture plutôt compliquée ! Morale de l’histoire, on pose les fermetures avant l’assemblage ! Idem pour les attaches de la bandoulière sur les côtés !

Ensuite, assemblage de la doublure (tissu intérieur) sur l’envers en laissant une ouverture pour retourner. Une fois retourné, fermer l’ouverture sur l’endroit.

WP_20141008_14_40_49_ProWP_20141008_14_40_54_Pro

Et voilà ! il ne reste qu’à faire la bandoulière et à la fixer.

WP_20141008_14_41_00_Pro

Tadaaammm !!! Mon joli sac besace !!

WP_20141112_15_40_26_Pro 1WP_20141112_15_41_16_Pro 1

Publicités

2 cadeaux de fin d’année pour notre super maîtresse : cadeau # 02

Comme je le disais dans le premier article ICI, je ne suis pas une habituée de cette pratique. Mais, la maîtresse de Lilie ayant été vraiment super, je voulais marquer le coup.

Pour le sac, j’avais dans l’idée de faire un « mini Longchamp« 

tuto mini longchamp

ou un cabas, de ce genre là mais en BEAUCOUP plus petit.

Présentation

Au final, j’ai choisi de faire le petit cabas :

 découpe des pièces (simili cuir beige pour l’extérieur et batiste coton gris à pois blancs pour l’intérieur, anses en simili/coton)

WP_20140628_001

Pour le montage et l’assemblage, vous pouvez suivre le tuto que j’ai mis en lien plus haut. J’ai choisi de faire 2 poches ouvertes en simili cuir avec biais coton d’un seul côté, j’ai cousu les anses (ici 70 cm) sur le devant du sac et j’ai fait un revers avec le simili cuir à l’intérieur.

WP_20140629_003  WP_20140629_002

Avant l’assemblage de l’extérieur et de la doublure, il faut prendre soin de laisser le fond de la doublure ouvert pour pouvoir retourner le tout, puis on coud et on remet le tout à l’endroit. Enfin, on referme le fond (couture invisible ou pas, à la main ou à la machine, c’est une question de goût).

WP_20140629_004  WP_20140629_006

WP_20140629_007  WP_20140629_008

Et voilà le petit sac d’été pour la maîtresse !! 🙂

La mini besace pour l’anniversaire de Marie

Je ne sais pas vous, mais dans la classe de ma fille, il y a une recrudescence des anniversaires sur les mois de mai et juin. A chaque fois, je me dis : »ça serait cool que j’arrive à faire un petit cadeau fait maison ». Et à chaque fois… Je ne le fais pas faute d’inspiration, de matériel, mais surtout de temps. Le pire c’est que c’est quand même relativement facile pour moi, ma fille est majoritairement invitée à des anniversaires de … Filles ! Et pour elles, le choix est large : sac, bandeau, bijoux, gri-gri, tout leur plait !
Bon, faute avouée à moitié pardonnée, tant pis pour Ewenne, l’heureuse propriétaire de la mini besace sera Marie !

Cet après-midi, je me suis donc attelée à la conception et à la réalisation d’une toute petite besace toute mignonne, juste assez grande pour mettre le porte-monnaie, un Petshop et 2 barrettes. De toute façon, y a pas besoin de plus grand quand on a 7 ans ! 😀
La besace est composé de simili cuir beige pour l’extérieur et de jersey rayé bleu et blanc pour l’intérieur.
J’ai coupé mes pièces: 2 « corps » de sac en simili cuir (devant et derrière) et 2 en jersey, 1 rabat en simili cuir et 1 en jersey.
20140612-194809-71289258.jpg20140612-194808-71288529.jpg
NB : je n’aime pas trop les besaces rectangulaires pour les filles/femmes, je les trouve trop massives et quand elles ne sont pas remplies, elles forment un angle bizarre sur la hanche… Pour moi, elles conviennent mieux aux hommes. Dans mon cas, pour une petite fille, je préfère une petite besace arrondie. Pour avoir cette effet, je coupe les pièces en forme de coquille saint Jacques et j’ajoute des pinces qui donnent du volume, j’avais vu cette astuce sur je ne sais plus quel blog (désolée pour l’auteur…).
Bref, je couds mes 2 corps de sac en simili ensemble, endroit contre endroit, en laissant une marge en haut pour que l’ouverture soit assez grande, et je couds les pinces. Pareil pour le jersey. Ensuite, je couds également le rabat simili et le rabat jersey endroit contre endroit et je pose le fermoir magnétique.
20140612-195755-71875530.jpg20140612-195756-71876302.jpg
NB (encore) : quand on retourne le jersey et le simili cuir du rabat pour remettre tout ça dans le bon sens, on s’aperçoit qu’il n’y a que le jersey qui se retourne… Du coup, questionnement (non, je sais pourquoi il n’y a que le jersey qui se retourne!! :D). Je me suis demandé comment tirer parti de la situation, parce que le jersey étiré faisait gondoler le simili cuir. Eurêka !! Une couture sur l’endroit façon biais pour aplatir tout ça ! 🙂
Étape numéro 3: je couds ensemble le corps et le rabat sur l’envers (simili cuir puis jersey).
20140612-200732-72452194.jpg

Étape numéro 4: oups !! On n’a pas fait la bride !! 😀
J’ai décidé d’utiliser la même méthode que pour le rabat : une bride de 2 cm de large sur 80 cm pour le simili, 4 cm de large sur 80 cm pour le jersey. On couds endroit contre endroit, bord à bord, il y aura de la marge au milieu, ça nous permettra de retourner la bride, sinon, c’est impossible. Ça sent le vécu…
A ce stade, je pose aussi la deuxième partie du fermoir magnétique sur le devant du sac.
Ensuite, je rentre la doublure jersey dans l’intérieur du sac, j’insère la bride de chaque côté et je pique.
Et voilà !! 🙂
20140612-202036-73236902.jpg20140612-202037-73237920.jpg