P12 de novembre : cocooning

Le thème de ce mois-ci était « cocooning » et, au risque de paraître mono-maniaque, j’ai encore cousu pour mon petit bouchon :-).
Cette cousette est encore une fois une cousette utile : J’ai un coussin d’allaitement que j’utilise dans son lit pour le contenir (il aime bien être dans un petit nid douillet). Mais comme je n’utilise pas de transat, quand il est dans son parc, il est un peu perdu dans tout cet espace.
Et plutôt que de racheter un deuxième coussin d’allaitement (d’ailleurs, j’avais prévu de coudre le premier au lieu de l’acheter…), j’ai décidé d’en coudre un et de faire une housse pour qu’il puisse être bien calé dedans.

D’abord, le coussin: rien de bien compliqué. J’ai dehoussé celui que j’ai acheté et reporté le contour sur un tissu épais. Ensuite, couture des bords, en laissant une ouverture pour le garnir. Garnissage avec des billes de polystyrène (l’étape la plus longue ;-)). Pour finir, couture pour fermer l’ouverture.
Voilà le coussin:IMG_1551.JPG

Ensuite, la housse: une bande de tissu pour le tour et un ovale pour le dessus. Les dimensions dépendent de votre coussin et de la « tenue » que vous voulez donner à votre nid. Le plus simple, c’est de faire un moulage, c’est à dire de mettre en forme votre coussin et de faire des essais directement dessus, c’est ce que j’ai fait. Une fois que vous avez trouvé la bonne combinaison, épinglez puis cousez.

Pour ma part, j’ai utilisé un coton imprimé hippopotames pour la bande du tour du nid et un tissu façon peau de mouton pour le dessus. J’ai surfilé la bande et la couture de jonction des deux tissus et ajouté un élastique en bas de la bande pour que la house tienne bien au coussin. (À noter, l’air blasé des hippos… 🙂 )
IMG_1552-0.JPG
IMG_1553-0.JPGIMG_1554-0.JPG

Ciociobello à bien voulu se prêter au jeu des photos
IMG_1555.JPGIMG_1556.JPG

Et il n’y a pas que mon petit bonhomme qui aime bien se nicher…
Ok… Je vois ce qu’il me reste à faire… 😀
IMG_1557.JPG

Publicités

Le plein de bavoirs

Bon… Le plein c’est peut-être un peu exagéré… En vérité, j’ai commencé avec 2 pour me faire la main avant de faire le VRAI plein.

Rien de bien compliqué, dans du tissu éponge, je découpe la forme d’un bavoir (moi, je n’aime pas les tout petits bavoirs décoratifs comme on peut voir un peu partout, ils doivent faire ce pour quoi ils ont été conçus, à savoir absorber. Donc, mes bavoirs sont des grands modèles, à l’ancienne ! 😉 )

J’ai surfilé les bords parce que l’éponge, c’est doux, mais surtout ça peluche ! WP_20141113_09_14_27_Pro

J’ajoute ensuite un morceau de tissu décoratif (du jersey turquoise et de la maille bleu clair, parce que ça doit absorber, mais ça peut être joli aussi !).

WP_20141113_13_09_23_Pro

Enfin, je pose un biais sur tout le tour du bavoir, en 2 fois (d’abord le tour, puis le « col/nouettes », environ 20 cm de chaque coté)

WP_20141113_14_55_23_Pro

Pour vraiment terminer, et comme j’ai reçu ma silhouette Cameo (hurlement de joie !!, un article à ce sujet suivra bientôt), j’ai ajouté le prénom de mon loulou et un petit visuel (c’est simple, mais c’était aussi pour me faire la main). Et voilà ! Rapide, mais c’est sympa d’avoir ses bavoirs personnalisés quand on va chez les copains !

WP_20141118_12_45_56_Pro   WP_20141118_12_45_31_Pro

Défi Pinterest Décembre 2014 – #1- un range CD de voiture

Eh oui !! Encore un défi !!

Je viens de découvrir ce défi initié par Priscillia du blog Supercrea. Comme elle l’explique, à l’origine, le but était de vider les tableaux « à faire » qu’on fait tout(e)s sur Pinterest (si, si, soyons honnêtes !).

En tout cas, moi, j’en ai un et c’est vrai qu’à part y mettre de nouvelles épingles, je n’y fais pas grand chose !

Les règles de ce défi sont simples :

  • Faire une ou plusieurs créations par mois basées sur les épingles Pinterest collectées, toutes disciplines confondues.
  • La date butoir : le 17 de chaque mois.
  • Publier un article dans lequel on insère la photo de l’épingle avec son lien et la photo de notre réalisation.

Donc voici, ma première créa du mois de décembre (d’autres sont prévues).

Pas de blabla, le lien pointe vers le tuto (en anglais mais facilement compréhensible, même pour celles et ceux qui ne maîtrisent pas trop).

L’original :

Lien vers le tuto en cliquant sur l’image

DIY Car visor CD holder - free tutorial

 

Le mien :

Le biais n’est pas super bien posé mais j’ai vraiment galéré à cause de l’épaisseur de tous ces morceaux de tissu… 😦

WP_20141120_12_58_08_Pro 1

Du coup, je donne l’astuce que j’ai utilisée :

Quand j’ai découpé les rectangles de 9″x 6″(ceux qui vont accueillir les CD), je les ai découpés comme sur l’image ci-dessous (forme noire). Le trait rouge représente la couture pour l’assemblage avec le fond et le rectangle bleu est le fond (oui, je sais, ce n’est pas à l’échelle mais c’est juste pour expliquer!). Cette manip permet de limiter les épaisseurs sur les cotés, là où sera le biais et ne perturbe pas la tenue des différents éléments.Sans titre

 

defi pinterest

 

Les doudous puce

« Mais pourquoi doudous puce ?? » me demanderez-vous…

Eh bien… Parce que ! 🙂

Il y a un moment déjà, j’ai trouvé des photos de doudous tout ronds que j’ai trouvés trop craquants. Donc, voici des petits doudous super rapides à faire et d’une facilité déconcertante, l’idéal pour une débutante qui veut faire un joli cadeau fait-main ou n’importe quelle autre couturière qui aura flashé sur leur look.

Pour faire le gabarit du corps (rond) des doudous, j’ai utilisé le couvercle d’une boite de fameux bonbons au chocolat (je n’en ai même pas mangé un seul. Si, si, je le jure!). On coupe deux ronds (devant et derrière), ici, dans de la polaire rose.

WP_20141026_18_21_10_ProWP_20141026_18_24_51_Pro

 

Pour faire les yeux, j’ai utilisé un ramequin pour couper deux ronds dans du tissu blanc que j’ai ensuite cousus sur l’un des deux ronds au point d’appliqué de la MAC. Puis j’ai dessiné deux ronds noirs au milieu des yeux.

WP_20141026_18_45_46_ProWP_20141027_16_21_02_Pro

 

J’ai découpé un gabarit (dessiné à la main) pour les mains et les pieds et j’ai coupé 4 mains et 4 pieds que j’ai assemblés deux à deux en laissant des ouvertures pour retourner.

WP_20141026_18_37_32_ProWP_20141027_16_52_44_Pro

 

Enfin, j’ai inséré des rubans dans les mains et les pieds que j’ai surpiqué sur l’endroit puis j’ai cousu les deux faces du corps endroit contre endroit en n’oubliant pas d’insérer les rubans pour les fixer au corps.

Et voilà, la version rose pour ma fille et la version grise pour  la naissance de mon neveu !

WP_20141105_12_32_41_Pro 1WP_20141102_01_13_42_Pro

Mon sac besace

Je ne sais pas comment font les autres, mais moi, je ne peux plus utiliser de sac à anses avec un enfant en bas-âge. Ça tombe tout le temps (une fois sur deux sur le bébé…), ça ne tient pas bien sur l’épaule avec l’écharpe de portage et je ne parle même pas de chercher quelque chose dedans (au hasard, le portefeuille) avec un bébé dans les bras.

Bref, il me fallait un sac besace, assez grand pour trimbaler tout mon petit bazar et que je pourrais porter en bandoulière. Ni une, ni deux, me voilà en train de couper les pièces nécessaires et de réunir tout le matériel :

  • tissu extérieur : velours taupe
  • tissu intérieur : coton marron à motifs bleu pétrole déjà utilisé ICI et LA
  • de la vlieseline pour doubler le sac et lui donner un peu plus de rigidité
  • une fermeture éclair de 10 cm bleu clair
  • une paire de fermetures pour sac
  • des attaches pour la bandoulière et des mousquetons

WP_20141001_15_16_14_Pro

Comme j’ai récemment fait l’acquisition d’une surjeteuse (enfin !!), j’ai surfilé ensemble les pièces de velours et la vlieseline et le coton seul (excès de zèle sauf pour le coton qui s’effiloche 🙂 ). Au final, j’ai deux fonds, quatre devants (deux devants + deux devants pour faire des poches), deux dos avec rabas,  et une bandoulière.

WP_20141007_12_09_15_Pro

Ensuite, confection de la poche intérieure et pose de la fermeture éclair.

WP_20141008_14_41_13_Pro

Puis pose du biais (biais maison fait avec le même tissu que pour l’intérieur) sur les pièces (intérieur + extérieur) : le haut du devant, le haut des poches avant et pourtour du rabat suivi de la couture des poches avant sur le devant.

WP_20141007_12_09_39_ProWP_20141007_12_25_54_Pro

Assemblage du devant (+ poches) avec le fond puis avec le dos et rabat.

WP_20141007_12_36_32_Pro

c’est là que j’ai fait une « boulette » : j’ai oublié de poser les fermetures du sac sur le devant des poches avant l’assemblage avec le fond… 😦 . Couture plutôt compliquée ! Morale de l’histoire, on pose les fermetures avant l’assemblage ! Idem pour les attaches de la bandoulière sur les côtés !

Ensuite, assemblage de la doublure (tissu intérieur) sur l’envers en laissant une ouverture pour retourner. Une fois retourné, fermer l’ouverture sur l’endroit.

WP_20141008_14_40_49_ProWP_20141008_14_40_54_Pro

Et voilà ! il ne reste qu’à faire la bandoulière et à la fixer.

WP_20141008_14_41_00_Pro

Tadaaammm !!! Mon joli sac besace !!

WP_20141112_15_40_26_Pro 1WP_20141112_15_41_16_Pro 1