Le trousseau de bébé #3 : encore une turbulette

Rebelotte pour mon petit bonhomme, une deuxième turbulette pour être sûre de ne pas manquer !
Toujours sur la même base que la première, cette fois-ci intérieur en velours nicky gris clair, extérieur en tissu coton légèrement enduit marron à motifs bleu turquoise (le même que pour la kallounette) avec un empiècement devant en velours nicky et un appliqué étoile réalisé avec de la vlieseline vliesofix (celle qui thermocolle des 2 côtés).
C’est la deuxième fois que j’utilise la vlieseline vliesofix, et la première utilisation n’avait pas été un grand succès ! 😉
Pour résumer, on décalque/dessine le motif sur la face papier, on découpe autour et on coupe un bout de tissu de la même taille. Ensuite, on applique la face rugueuse sur l’envers du tissu et on repasse pas plus de 3 ou 4 secondes avec une pattemouille (vraiment pas plus, sinon les deux faces thermocollantes vont fondre). Ce n’est pas grave si la vliesofix n’a pas adhéré partout, ça va se corriger tout seul lors de l’application finale. On découpe le motif puis on retire le papier. Enfin, on place le motif et on le repasse, plus longuement cette fois.
IMG_1483.JPGIMG_1482.JPG

IMG_1486.JPGIMG_1485.JPG

Une fois cette étape passée, j’ai cousu ensemble les deux parties du devant (le haut en velours nicky et le bas en coton) puis j’ai surfilé ensemble les extérieurs/molleton/intérieurs devant et derrière.
IMG_1488.JPG
IMG_1491.JPGIMG_1489.JPG

Ensuite, pose de la fermeture éclair (de toute beauté,je dois l’avouer… 🙂 )
IMG_1492.JPGIMG_1493.JPG

Puis assemblage des devant et derrière et enfin, pose du biais sur les bretelles. Et c’est terminé !
IMG_1498.JPG
IMG_1497.JPG
IMG_1496.JPG

Le trousseau de bébé #2 : la kallounette

Cela fait quelques temps que j’ai reçu ma commande de tissu butinette pour mon petit Loulou et il était temps que je me remette à coudre pour lui.
La semaine dernière, j’ai passé un après-midi complet à couper des pièces pour une kallounette,une turbulette, des bavoirs et un short de grossesse pour moi. Maintenant, « y a plus qu’à » !! 🙂
Cette kallounette est toujours basée sur le patron des Moutons de Kallou.
C’est la deuxième que j’en fais une, pla première était pour la naissance de ma filleule, ici.
Cette fois-ci, j’ai juste fait une petite modification : j’ai supprimé les manches. Le but était d’obtenir quelque chose entre la kallounette et la couverture nomade, vu que je vais l’utiliser pendant les 3 ou 4 premiers mois de mon Loulou.
J’ai utilisé pour la doublure intérieure une polaire bleu pétrole et pour le tissu extérieur un coton marron à motifs bleu turquoise légèrement enduit.

La grande nouveauté de cet ouvrage est le pied pose- biais que j’ai commandé et reçu il y a peu. Honnêtement, je trouve que c’est une tuerie !! Super simple d’utilisation, au moins 5 minutes de test pour comprendre ! :-), très bon marché (environ 10 euros), des finitions parfaites… Pour celles qui posent régulièrement du biais,un investissement à faire absolument ! 🙂

Revenons à nos moutons : les pièces sont découpées, on pose le biais sur le bas de la capuche, les bords des demi-devants et le haut des jambes. A noter la régularité des points et des courbes du biais … 😉

IMG_1476.JPG

Ensuite,on assemble au point zigzag large les tissus intérieurs et extérieurs des différentes pièces
IMG_1481.JPG

Puis on assemble au point droit,endroit contre endroit, le dos avec le devant de la capuche, les deux demi-devants puis les jambes.
IMG_1477.JPG
IMG_1478.JPG

Pour de jolies finitions, on surfile à l’intérieur au plus près des coutures puis on coupe également au plus près des coutures.
IMG_1479.JPG

Toute dernière étape, la pose de pressions 4 pressions Kam étoile bleu turquoise sur le devant.

Et voilà la couverture nomade kallounette !! 🙂
IMG_1480.JPG

Et une deuxième robe…

La même que la robe fleurie du P12, cette fois pour une copine qui a flashé dessus et m’a demandé de lui en faire une.
Alors, avec un certain temps de latence dans le délai de réalisation, la voici terminée !! 😀
Le procédé est le même que pour la précédente, seul le tissu diffère, c’est le second paréo que j’ai retrouvé au fond de mon stock, un paréo ocre à motifs poissons.
Du coup, pas de blabla, on passe directement aux photos :
20140801-230202-82922180.jpg20140801-230201-82921615.jpg