Une robe fleurie pour le P12 du mois de juillet

Ce mois-ci, le thème du P12 est « jardin ».
Au début, j’avais plusieurs idées, entre autres, un jardin de cactus en galets comme ça :

20140726-212429-77069104.jpg
ou une robe légère en tissu fleuri comme ça 20140726-213049-77449099.jpg

Le petit jardin me plaisait beaucoup mais pas de galets sous la main et je voulais le faire avec ma fille qui est partie en vacances chez ses grands-parents… Bon, idée suivante ! 🙂
Une copine à flashé sur la robe et elle m’a demandé de lui en faire une. J’avais un petit jersey léger à fleurs bleu pétrole qui convenait parfaitement pour le thème et j’ai commencé à couper les pièces mais… Le tissu est un poil transparent… Et pas assez de longueur ou un autre tissu qui convienne pour le doubler. Pffff…

Résultat, je me retrouve à fouiller dans mes stocks de tissu à la recherche d’une solution alternative et je retrouve 2 paréos assez grands pour que je puisse couper une robe dans chaque ! Et parmi ces 2 paréos, un bleu turquoise et noir à grosses fleurs, parfait pour le P12.

Alors c’est parti !
Découpe des pièces, en fait, une seule pièce à couper 2 fois.
20140726-220208-79328049.jpg

Une fois, les deux pièces coupées, couture des côtés et ourlet en bas, ça donne ça :
20140726-221113-79873454.jpg

Il ne reste plus qu’à poser le biais aux emmanchures et à l’encolure20140726-221511-80111904.jpg

Et voilà !!
20140726-221638-80198600.jpg

Allez, pour le plaisir, quelques photos portée !!
NB: l’avantage de cette robe, c’est qu’elle peut être portée pendant la grossesse ou pas ! 😉
20140726-222047-80447019.jpg20140726-222045-80445828.jpg20140726-222045-80445314.jpg

 

20140105_232445000_iOS

Publicités

Le petit ensemble de Nina

Comme cadeau de naissance de la petite Nina, née fin avril, j’ai décidé de coudre un petit ensemble d’été composé de 2 éléments dénichés sur le site de Petit Citron.
Tout d’abord, une petite robe, bien nommée « la robe Nina » ( je le jure, c’est un pur hasard! :-D), ensuite, des petites ballerines à brides, le tout cousu dans un petit jersey blanc à rayures turquoises que j’ai déjà utilisé pour la mini besace de Marie.
20140706-172223-62543155.jpg20140706-172611-62771792.jpg

Après la découpe des pièces (2 devants, 2 dos et un rectangle de 22×69 cm pour la jupe), j’ai commencé à assembler le haut. Mais comme j’ai décidé de doubler entièrement le haut, ça a un peu compliqué les choses et j’espère que je vais réussir à expliquer comment j’ai fait :-).
J’ai d’abord assemblé les 2 devants ensembles en laissant libres les bretelles et les côtés, pareil pour les 2 dos.
20140714-224321-81801796.jpg

Ensuite, coudre ensemble les bretelles devant et dos en insérant le devant endroit contre endroit à l’intérieur du dos.
20140714-224836-82116545.jpg

Terminer par la couture des côtés en plaçant le devant et le dos endroit contre endroit.
20140714-225127-82287958.jpg

Et voici ce qu’on obtient :
20140714-225254-82374109.jpg

Finir en ajoutant la jupe : coudre ensemble les deux extrémités (sur la largeur), faire un ourlet en bas et coudre au haut.20140722-214000-78000098.jpg

Passons aux ballerines :
En premier lieu, je dois dire que je n’ai jamais cousu quelque chose d’aussi petit, c’est ce qui rend l’ouvrage complexe (pour moi en tout cas).
1-découpe des pièces
20140722-214330-78210685.jpg

2-quand on réfléchis avant de faire les choses, ce qui n’est visiblement pas toujours mon cas, on fait les ourlets des bords hauts des ballerines avant de les coudre avec la semelle 😉
20140722-214649-78409928.jpg20140722-214649-78409120.jpg

3-ajout d’un petit élastique blanc à la place des brides
20140722-214906-78546535.jpg

Même si je suis relativement contente de ce premier essai, je pense que je vais les refaire et j’ajouterai les photos du deuxième essai en fin d’article. Avec un peu de chance, j’aurai aussi des photos de l’ensemble porté par sa propriétaire !! 🙂

Une petite robe d’été pour ma grande fille

Ça faisait un moment que je voulais faire une petite robe d’été en jersey pour ma grande (en fait, depuis que j’ai acheté ledit jersey, que j’avais acheté pour ça d’ailleurs ! ) :-).
Et puis, comme il était prévu qu’elle parte aujourd’hui en vacances chez papy et mamie pour 3 semaines, je me suis dit qu’il fallait peut-être s’y mettre !!

Donc, comme d’habitude, pas de patron, j’ai utilisé un de ses tee-shirts comme base que j’ai rallongé pour obtenir la longueur d’une robe, avec un élastique à la taille pour un petit effet « blousant ». Bref, rien de bien compliqué ni de bien long, comme j’aime en ce moment! 😉

20140719-104402-38642448.jpg20140719-104507-38707746.jpg

Pour la couture, j’ai d’abord assemblé les épaules, puis j’ai posé un biais sur le col. Biais que j’ai enlevé parce que je perdais l’élasticité du jersey (en gros, la tête de ma fille ne passait plus! ). Donc, un ourlet simple.

20140719-105005-39005702.jpg20140719-105006-39006195.jpg

Ensuite, ourlet des emmanchures et enfin, coutures latérales de la robe. Pour finir, pose d’un élastique à la taille au point zigzag.
Et hop ! Plutôt contente du résultat vu le temps passé dessus, papa m’a même dit: »tu ne l’as pas achetée cette robe ? Ah bon, je croyais… » 😉
20140719-105341-39221839.jpg

Un nouveau doudou pour Lilie…

Oui, parce que celui qu’elle a depuis sa naissance vient d’avoir un petit accident… Doudou a joué avec Iloo, ou le contraire, j’hésite …
20140713-190623-68783791.jpg
Et là, même avec la meilleure volonté du monde, je ne peux plus rien faire… Eh oui, je couds, je ne fais pas de miracle ! 🙂

J’ai quand même réussi à négocier avec Lilie de lui en faire un autre qui ne serait pas exactement pareil que l’ancien mais qui serait forcément au moins aussi chouette puisque fait par maman (avec les enfants, il faut savoir se couvrir).

Je n’ai pas pu prendre beaucoup de photos, il a fallu que je travaille vite, l’enjeu étant de taille, et avec mini moi penchée par dessus mon épaule. Mais ce petit doudou n’est pas bien compliqué à faire et avec la marche à suivre, je suis sûre que vous vous débrouillerez amplement !
Les mesures que j’ai utilisées sont faites pour coller au plus près au doudou originel mais toutes les modifications sont permises !! Et l’avantage de ce genre de petite pièce, c’est que l’on peut utiliser des chutes de tissus ou, comme moi, des vêtements devenus trop petits : 2 tricots de corps (un rose pale à pois marrons, un rose pale uni) et une robe de chambre en velours nicki rose.
20140713-192000-69600916.jpg

Pour la tête, j’ai coupé un carré de 8×8 cm dans le tricot de corps rose uni, j’ai plié en deux et fait une couture latérale de 4cm environ à partir d’une des extrémités.
Ensuite, en partant de la même extrémité que pour la couture latérale, j’ai cousu l’ouverture à grands points droits, puis tiré sur le fil pour fermer.
Enfin, j’ai inséré de la ouatine jusqu’à avoir une boule ferme puis j’ai fermé la deuxième extrémité (comme auparavant, grands points droits puis on tire sur le fil pour fermer).

Pour le corps, j’ai coupé un carré de 21×21 cm dans le tricot de corps rose à pois et un autre dans la robe de chambre en velours.
J’ai plié le jersey rose à pois en 4 et coupé le coin (pas besoin de couper beaucoup, 0,5 mm suffisent). Dans le trou obtenu au centre du rectangle, j’ai inséré la tête et cousu les deux ensembles à petits points.
20140713-193409-70449113.jpg

Pour un cadeau de naissance, il vaut mieux s’arrêter là et éviter les accessoires qui pourraient être dangereux pour bébé. Mais la mienne ayant 7 ans et étant en âge de fouiller dans mes tiroirs… Il a fallu customiser Émilie (c’est son nom) avec un nœud sur le chapeau et un bouton « lunettes » rose (elle était perturbée par le fait que son doudou n’ai pas d’yeux… :-D)
Et voilà le travail !!
20140713-195104-71464941.jpg

Des attaches tétine et doudou à la pelle !

J’avais dans mon stock des attaches de bretelles, des coupons de tissus trop sympas et plusieurs bébés dans mon entourage… Pourquoi pas faire des attaches tétine/doudou ??!!

Rien de plus simple me direz-vous. Alors y’a plus qu’à !! J’ai vu plein de d’exemples sur le web ICI ou LA qui m’ont donné de l’inspiration pour faire les miens avec un petit truc en plus… 😉
Alors voici ce qu’il nous faut:
-2 bandes de tissu de 4 cm x 25 cm
-2motifs découpés
-1pince à bretelles
-1 pression Kam
20140706-164149-60109382.jpg

Etape 1: assembler les 2 bandes endroit contre endroit puis retourner et repasser
Étape 2: placer la pince à une extrémité et coudre à points droits ou zizag
Étape 3: placer les motifs de chaque côté de la bande obtenue en étape 1et coudre à points droits sur le pourtour pour « fermer » le motif (laisser une ouverture pour insérer la ouatine)
20140706-164458-60298927.jpg
Étape 4: une fois la ouatine insérée, fermer l’ouverture à points droits puis surfiler le motif en suivant la couture
20140706-165055-60655975.jpg
Étape 5: fermer la deuxième extrémité et poser la pression Kam

Et voilà!! C’est fini !!

Du coup, je me suis un peu lâchée et j’en ai fait plusieurs d’affilée 🙂
NB: pour faire un attache doudou, remplacer la pression Kam par une deuxième pince bretelles.
20140706-165654-61014063.jpg

2 cadeaux de fin d’année pour notre super maîtresse : cadeau # 02

Comme je le disais dans le premier article ICI, je ne suis pas une habituée de cette pratique. Mais, la maîtresse de Lilie ayant été vraiment super, je voulais marquer le coup.

Pour le sac, j’avais dans l’idée de faire un « mini Longchamp« 

tuto mini longchamp

ou un cabas, de ce genre là mais en BEAUCOUP plus petit.

Présentation

Au final, j’ai choisi de faire le petit cabas :

 découpe des pièces (simili cuir beige pour l’extérieur et batiste coton gris à pois blancs pour l’intérieur, anses en simili/coton)

WP_20140628_001

Pour le montage et l’assemblage, vous pouvez suivre le tuto que j’ai mis en lien plus haut. J’ai choisi de faire 2 poches ouvertes en simili cuir avec biais coton d’un seul côté, j’ai cousu les anses (ici 70 cm) sur le devant du sac et j’ai fait un revers avec le simili cuir à l’intérieur.

WP_20140629_003  WP_20140629_002

Avant l’assemblage de l’extérieur et de la doublure, il faut prendre soin de laisser le fond de la doublure ouvert pour pouvoir retourner le tout, puis on coud et on remet le tout à l’endroit. Enfin, on referme le fond (couture invisible ou pas, à la main ou à la machine, c’est une question de goût).

WP_20140629_004  WP_20140629_006

WP_20140629_007  WP_20140629_008

Et voilà le petit sac d’été pour la maîtresse !! 🙂