La kallounette d’Hemma

Le 16 octobre dernier, la petite Hemma, ma filleule, est arrivée parmi nous.
Pour fêter ça, quoi de mieux qu’un cadeau de naissance fait maison ??!
J’avais repéré un modèle de couverture de voyage super sympa sur le site des moutons de Kallou
20131229-215454.jpg

Ma kallounette est composée de jersey gris avec des étoiles roses à l’extérieur et doublée en tissu polaire rose dragée.
Donc, on se lance !
1- découpe des pièces dans le tissu extérieur et dans le tissu intérieur
20131229-221158.jpg20131229-221203.jpg20131229-221208.jpg

2- pose d’un biais satin rose sur les 2 devants, les jambes, les manchons et la capuche
20131229-222332.jpg20131229-222338.jpg 20131229-222343.jpg20131229-222348.jpg

3- assemblage des pièces : le dos avec la capuche et les manchons, puis le premier devant (celui du dessous), puis le deuxième devant (celui du dessus), enfin, les jambes.
20140101-220130.jpg20140101-220144.jpg20140101-220151.jpg20140101-220158.jpg20140101-220216.jpg

4- ajout de 2 pressions entre le premier et le deuxième devant, du prénom au Pebeo touch rose dragée et pose d’un appliqué, un cœur fait avec le tissu polaire de la doublure.

Et voilà !! 🙂 Et comme le thème du P12 du mois de décembre est « étoile », je crois bien que ça colle !
BONNE ANNÉE À TOUS ET TOUTES ET À TRÈS BIENTÔT !!
20140101-214810.jpg20140101-214822.jpg

 

20140105_232445000_iOS

Publicités

Encore du recyclage ! Un top en…top !

« Encore du recyclage!! Pff… »
Oui, je sais, mais j’ai des phases ! Et en ce moment, je ressors du placard les vêtements que j’ai bien aimés et que je ne mets plus, pour diverses raisons que je ne citerai pas ici ! 🙂
Du coup, recyclage, recyclage et encore recyclage !
Cette fois-ci, c’est un top que j’ai adoré porter, principalement parce que je trouve qu’il met en valeur mon opulente petite poitrine. Mais bon, le style princesse gnangnan ça va 2 minutes ! Je vous laisse juger …
20131201-192345.jpg
Au programme, on raccourcit la longueur (il arrive quasiment à mi-cuisse) et on enlève de l’ampleur pour qu’il soit plus ajusté.
Pour faire tout ça, démontage du top pour séparer le haut du bas et au passage, on enlève le ruban !
20131201-193352.jpg20131201-193358.jpg

Ensuite on retaille le bas pour avoir un devant et un derrière ajustés et on regarde ce que ça donne

20131201-193911.jpg20131201-193916.jpg

Comme ça a l’air pas mal, y a plus qu’à coudre ! Et voilà !
20131210-215048.jpg20131210-215053.jpg

Recyclage du pantalon coupe droite en slim

Toujours dans la phase « je modifie les fringues que je ne mets plus pour ne pas aller faire les magasins…d’ailleurs, j’ai pas de sous ! 😉 ». Il y a aussi le pantalon coupe droite genre pantalon de tailleur (au tombé horrible quand on a perdu du poids).
Alors, je ne peux pas vous montrer à quoi il ressemble, je n’ai pas pris de photo :-(, tout ce que vous aurez c’est en cours de réalisation et fini.
Et c’est là qu’on voit toute la subtilité de la méthode Coralie…attention, ça pique les yeux !
Comment j’ai fait ? Rien de plus simple, je l’ai mis à l’envers et j’ai épinglé tout le long d’une de mes jambes pour marquer le tracé de couture du futur slim. Ensuite, je trace à la craie le vrai repère de couture (l’utilisable) en suivant les épingles. Enfin, je reporte tout ça sur la deuxième jambe. TADDAAAAA!!!! Fulgurant non ??! 🙂
Ça donne ça :
20131201-195300.jpg

Pour finir, le classique, je couds le long de mon repère à la craie.

Juste une petite astuce en passant : pour reprendre un pantalon en largeur sans avoir à tout démonter (ceinture comprise…) et pour aller plus vite, le mieux c’est de reprendre l’intérieur de la jambe. Ça permet de resserrer jusqu’en dessous des fesses. Pour resserrer au dessus, là, pas de miracle, faut attaquer la ceinture et les côtés extérieurs… 😦
Autre truc, dans mon cas, c’était super simple puisque mon pantalon est composé de coton légèrement stretch. Autrement dit, la souplesse du tissu laisse droit à une petite marge d’erreur. 🙂

Recyclage de jupes…en jupes !

Aujourd’hui, rien de bien compliqué ni de trop chronophage, j’ai modifié deux jupes que j’avais dans l’armoire et que je ne mettais plus pour une raison simple : le style ne me correspond pas. Pour tout dire, j’ai eu une période pendant laquelle j’achetais des vêtements dans un style que j’aurais bien aimé avoir. Sauf que…en vieillissant, je me suis rendue compte qu’il y avait un (ou plusieurs) style dans lequel on est soi-même, et les autres qu’on aime bien mais dans lesquels on joue un rôle. Et moi, j’aime pas jouer un rôle. 🙂
Résultat: des fringues qu’on ne met pas.
Pour remédier à ça, un peu de custo !
Revenons à nos moutons. Ces 2 jupes donc, dans un style trop « madame » que je ne mets quasiment jamais.
Je n’ai pas pris de photo de la deuxième dans son état original, mais c’est la même longueur, juste en dessous du genou.
En plus, ça fait des plis quand on marche 😦
20131201-164655.jpg
Pour régler le problème, une chose toute simple, couper ! Pour ma part, j’ai coupé à peu près à mi-cuisse pour rajeunir un peu le style et avec des leggings ça fait pas trop midinette p***sse :-). On ajoute un petit ourlet qui va bien et hop ! L’affaire est dans le sac !

20131201-192535.jpg20131201-192541.jpg
En plus, avec les pinces à la taille, j’obtiens des jupes boules ! Trop forte ! 🙂

Gilet « couture japonaise »

Je ne sais pas vous, mais moi, j’adore les gilets fluides, plus longs sur les côtés…vous voyez de quoi je parle ? Non ?! Bon, je vous montre.
J’avais donc repéré le modèle 42 du magazine couture japonaise N°3 et j’avais en stock un coupon de tissu noir molleton (celui qu’on utilise pour faire des sweats).
20131201-155301.jpg20131201-155659.jpg
Et comme je suis vraiment frileuse (d’ailleurs je me demande souvent pourquoi j’aime la Normandie… :-)), je me suis dit qu’un gilet en molleton tout doux et chaud ne serait pas du luxe.
La réalisation de ce gilet est vraiment d’une simplicité déconcertante: 1 dos, 2 devants, 2 manches. Les seules modifications que j’ai faites sont :
– raccourcir la longueur totale pour avoir un gilet qui arrive à la taille (je suis plutôt genre brindille, du coup, je trouve que les gilets longs ne m’avantagent pas trop)
– enlever 5 cm de chaque côté du dos (pour la même raison que celle citée ci-dessus), d’ailleurs, au final, je me rends compte que j’aurais pu enlever beaucoup plus…ce sera pour la prochaine fois.

20131201-160413.jpg20131201-160418.jpg20131201-160426.jpg

Au final, même si j’ai dû faire des modifications (ce qui est de toute façon toujours le cas vu le physique que je me traîne :-)), je trouve le patron plutôt pas mal, l’assemblage super simple et le rendu me plait. Mon gilet est chaud, léger et parfait pour un look de tous les jours jeans/top basique. Que demander de plus ? Cerise sur le gâteau, la longueur des manches est tip-top, je n’ai pas eu besoin de les rallonger. Pour celles qui ont le même magazine et qui ne l’ont pas encore testé : lancez-vous ! En 2 ou 3 heures, le gilet est réalisé !
Je tenterai bientôt une version Jersey fluide… A suivre !

20131201-193009.jpg20131201-193014.jpg